Cl'eo, Veille technologique Transports et Mobilité
Editorial

Hector Fratty, DrivingVisionNews Hector Fratty a commencé sa carrière comme ingénieur dans un laboratoire de 15 personnes, Cibie, où il a conçu pendant dix ans les nouveaux équipements d'éclairage et défini des moyens de calculs. Après le rachat de Cibie par Valeo, il devient directeur du laboratoire de photométrie, puis directeur marketing technologique et enfin, en 1994, directeur R&D et projets VLS.

Après quarante ans dans l'éclairage automobile, il décide de fonder DrivingVisionNews (DVN) en 2008, une société de veille technologique centrée sur l'éclairage et l'assistance à la conduite. Aujourd'hui, 75 clients le suivent dont 15 constructeurs tels qu'Audi, Mercedes-Benz, VW, GM, Toyota, PSA Peugeot Citroën, Renault...
La veille technologique est le nerf de la guerre.
« J'ai créé DVN car quand j'étais à la R&D de Valeo, j'avais le sentiment de manquer d'informations spécialisées au niveau du marché, des technologies et de la concurrence ».
Très actif, il produit une newsletter par semaine (12 informations qualifiées sur les domaines d'aide à la conduite et des systèmes d'éclairage), avec :
- un éditorial sur les éléments forts de la semaine, du mois ou de l'année ;
- une interview d'un expert international ou une étude en profondeur d'une technologie innovante ;
- un rapport complet une fois par mois, sur une technologie, un salon international, un congrès, un constructeur, un fournisseur ou les évolutions réglementaires essentielles.

C'est une activité très dense ?

« Oui, d'ailleurs, dans les six mois qui viennent, nous sommes impliqués dans de nombreux événements internationaux majeurs ».
Le prochain événement est l'atelier international, DVN workshop, qui aura lieu au Japon en juillet (faisant suite aux trois ateliers précédents, en France, en Allemagne et aux États-Unis début 2012). « Nous allons réunir plus de 100 des principaux experts en la matière à Tokyo sur le thème "les technologies LED 2012-2020" ».
Ces ateliers ont pour objectif de réunir des experts, de discuter autour de technologies d'avenir et d'établir des liens, comme par exemple pour le workshop de Détroit où les instances réglementaires européennes et américaines ont pu pour la première fois se rencontrer.
L'événement suivant sera le Congrès Vision, organisé par la Société des ingénieurs de l'automobile (SIA), dont Hector Fratty est le président, et qui va cette année réunir près de 300 participants et 25 démonstrateurs, avec un taux de participation de 80% d'étrangers, ce qui en fait un congrès à rayonnement international fort. Vision rassemble toutes les dernières technologies en matière d'éclairage et d'aide à la conduite.

« Il n'y a jamais eu autant d'innovations en lighting et en assistance à la conduite. »

La première grande innovation dans le lighting est l'arrivée du xénon en 2000 puis l'Advanced Frontlighting System (AFS) en 2005.
Plus récemment, l'éclairage adaptatif, adaptive lighting, qui optimise les fonctions de l'éclairage en fonction de l'environnement des véhicules, marque une avancée technologique majeure. Aujourd'hui, deux innovations sont en voie de production :
- le Glare Free High Beam qui permet un éclairage pleins phares sans éblouir. « Il consiste à rouler en pleins phares en occultant juste la lumière se dirigeant dans l'oeil de la voiture en face ou dans le rétroviseur de la voiture que l'on double » ;
- le Marker Light qui permet au conducteur de voir tout piéton ou animal sur ou se dirigeant vers la route. Cette innovation permettra de diminuer le nombre de piétons tués, principale cause de mortalité sur les routes.

Les experts travaillent aujourd'hui sur les prochaines innovations qui verront le jour dans quelques années :
- le Matrix Beam, allumage/extinction de LED en fonction de l'environnement, route, véhicule, conditions météo ou piétons ;
- le Laser Beam, système d'éclairage laser beaucoup plus puissant que les LED mais contrôlé pour éviter les éblouissements et les risques sécurité.

C'est un domaine d'avenir

Il faut étudier le marché par rapport aux besoins, découvrir les domaines porteurs. « Les Français sont à la traîne aujourd'hui ».
Il n'y a malheureusement pas d'instances concertées en France qui pourraient aider à une prise de conscience des possibilités que représentent ces domaines et de leurs impacts sur les marchés de l'automobile.
« Aujourd'hui, il est frustrant de voir le peu d'intérêt porté à ces innovations en France, surtout en comparaison avec nos voisins allemands. Un chiffre significatif pour moi : sur 75 abonnés de DVN, 50 sont allemands, 10 sont japonais, 10 sont américains. Il y a seulement 5 abonnés français ».
Les marchés de l'éclairage automobile sont pourtant forts en potentiel de développement pour un entrepreneur français à horizon 5 ans.
Des possibilités immenses s'offrent à l'industrie française en s'associant par exemple à des universités, comme celles de Grenoble, de Besançon ou de Toulouse, ou l'Institut d'optique théorique et appliquée.
Les marchés allemand et maintenant chinois sont très porteurs et demandeurs de ces nouvelles technologies de l'éclairage.

Un mot pour nos PME ?

« Ces marchés représentent un énorme potentiel de développement pour une entreprise avec un bon retour sur investissement, à plus de 5 ans en première monte, beaucoup moins en aftermarket. Je me tiens à la disposition des entrepreneurs innovants et motivés pour les guider dans ces domaines ».

Retour liste
Symposium & Expo EVS32 : les pôles exposent ensemble

L'édition 2019 de cet événement international sur les véhicules électriques se déroulera à Lyon du 19 au 22 mai 2019.

Les pôles auto seront présents sur l'espace Clusters aux côtés d'adhérents pour présenter leurs innovations : Institut VEDECOM, Gaussin Manugistique, ID4Cable (Delta Composants, Bretagne Ateliers, Sarr, Techno MAP) et TYGA.

N'hésitez pas à nous rendre visite !

Liens partenaires
© Pôle Mov'eo • Conditions générales d'utilisation