Cl'eo, Veille technologique Transports et Mobilité
Dominique Mocquard, ADM Concept

"La PME que j'ai créée il y a 18 ans a mieux traversé le temps que d'autres dans les différentes tourmentes, grâce à sa créativité et sa souplesse !" Dominique Mocquard se destinait à être commandant de bord. Après avoir suivi les études de la marine marchande et deux ans passés à naviguer à travers le monde sur un navire de 300 000 tonnes, il quitte cette voie et intègre le CEA, comme chargé de projets innovants (mise en oeuvre des projets R&D développés par le laboratoire) et suit, en parallèle, une formation d'ingénieur CESI. Quelques années plus tard, il intègre Citroën avec comme objectif de mettre en place à Aulnay un service de maintenance préventive pour la mise en service des robots pour le lancement de l'AX ; puis il rejoint la Direction des études de PSA à Vélizy. Dix ans plus tard, possédant un savoir-faire stratégique en serrurerie, il rejoint le groupe ARIES/EPI pour redresser et développer chez Dubois, à Sens, de nouveaux sous-ensembles automobiles, pour finalement prendre la direction générale d'une entreprise à Limoges dans l'injection plastique.

C'est alors que vous avez l'idée de créer ADM Concept. Pourquoi se lancer dans une telle aventure ?

"En 1992, j'ai visité par hasard à Limoges une TPE de 8 personnes, qui fabriquait une pièce que j'avais moi-même dessinée quand j'étais chez PSA. A l'époque, on m'avait expliqué que seuls les équipementiers d'un milliard de francs étaient à mêmes de produire cette pièce...".
C'est un déclic. Avec une bonne coordination et un seul point d'entrée pour les donneurs d'ordres, avec une structure souple qui pourrait garantir le projet et la qualité finale, les PME et TPE françaises seraient parfaitement aptes à produire des pièces pour l'industrie automobile, en direct.
Dominique Mocquard crée ainsi ADM Concept en février 1994 avec pour objectif d'apporter de l'innovation, de la réactivité, du transfert de technologie sur un modèle de société différent des autres. "Donner une forme à vos idées ; du rêve à la réalité, un élan ADM Concept".

ADM Concept prend effectivement son élan et participe, entre autres, à la création d'un cursus mécatronique "espace scientifique et technologique" (ESTER) avec l'école d'ingénieurs de Limoges (ENSIL), enseigne, est certifié ISO, se lance dans le prototypage fonctionnel et la qualité perçue dans de nombreux domaines (médical, loisirs...).

L'activité automobile se développe également avec Renault (projet Trafic Chine) qui confie à ADM Concept la création du design à la réalisation d'un atelier limougeaud dédié à la fabrication des habillages intérieurs (500 kits véhicules équipés pour la Chine), puis Citroën avec la Xsara Windows Auto PC qui permet à ADM Concept de travailler en gestion de projets en coordonnant Microsoft, Clarion, Eriksson afin de créer la première voiture communicante en 1999.

"Une expérience qui nous a permis de redéfinir notre créneau et de nous adapter à l'évolution du marché : des solutions communicantes pour la mobilité".

"Nous travaillons alors avec Garmin, Magellan, Tom Tom, sur un produit aujourd'hui distribué par Norauto sous notre marque "Magikforcar". Nous créons des kits pour les véhicules de la gendarmerie et de la police dont nous assurons le SAV. La crise de 2008, et la prime à la casse, nous ont lancé sur une réflexion pour permettre une deuxième vie aux véhicules à énergie fossile". Depuis, ADM Concept à créé des kits de transformation essence / électrique, déposé des brevets (Gun Lock - verrouillage de la prise de charge), développé et créé les premiers kits autopartage pour véhicules électriques "des Ions et des C Zéro" pour le compte de Veolia à Nice et à La Rochelle (kit Gun Lock, écrans tactiles, boîtiers électroniques, gateway, carte RFID...), à Nancy, Rueil, soit 250 véhicules électriques en service.
"Aujourd'hui nous travaillons avec Renault pour configurer des Twizy en autopartage pour Saint-Quentin en Yvelines. Nous sommes d'ailleurs en phase de référencement au panel, comme fournisseur de solutions communicantes innovantes pour la mobilité".

"Nous sommes fiers de notre évolution. Nous avons réussi à développer une synergie technologique et une alchimie sur un seul site, en réunissant des compétences humaines et des moyens divers pour gérer plus vite en France, être plus réactif et plus souple, pour préparer tous types de projets complexes innovants pour demain. En 2012, nous avons développé des partenariats avec Ubifrance, Oseo, Coface, Mov'eo pour trouver à l'export une nouvelle clientèle attirée par notre savoir-faire ; des travaux sont en cours avec l'Allemagne et à Los Angeles".

Les temps s'annoncent difficiles pour les PME ?

"La crise ? J'ai la sensation qu'elle est toujours présente. C'est le lot quotidien des patrons de PME. Cela dit, quand je repense à ma carrière, du grand groupe à la PME, la PME que j'ai créée il y a 18 ans a mieux traversé le temps que d'autres dans les différentes tourmentes grâce à sa créativité et sa souplesse ! Le tsunami qui arrive n'est pas plus terrible que les tempêtes que j'ai pu traverser sur mes bateaux de la marine marchande du Cap de Bonne-Espérance, au milieu des océans Indien ou du Pacifique...
Quand on dirige une PME, il faut développer un "instinct de survie". Savoir se remettre en cause et aussi, avoir pour objectif d'accompagner un marché et ne pas seulement rester sur une technologie ou un savoir-faire. Bien sûr, il faut anticiper, faire de la veille technologique et être présent auprès de ses fournisseurs, de ses banquiers, de ses clients... Pour moi, un chef d'entreprise se doit d'être sur le terrain ; d'ailleurs, je n'ai même pas de bureau attitré dans mes locaux ! Une nouvelle forme de management, mais qui est en partie liée à une rupture sociétale que l'on peut constater aujourd'hui. Les relations sociales dans l'entreprise changent, une plus grande place est réservée à l'humain et le produit tient une place différente dans l'organisation. Ce n'est que la finalité de l'imagination de l'équipe. Entre recherche de qualité de vie et gestion d'une entreprise, il y a un juste équilibre à trouver.

Un mot pour nos PME ?

"Sachons travailler en meute !"

Retour liste
SIA Powertrain & Power Electronics 2021

Les 9 et 10 juin 2021 - Édition numérique

La conférence SIA Powertrain & Power Electronics abordera le spectre complet des technologies de transmission électrique et hybride ouvrant la voie à la décarbonation de la mobilité : moteur thermique électrifié et récupération d'énergie, technologies électroniques de puissance et électriques, systèmes de propulsion électrifiés et systèmes de piles à combustible.

Parallèlement aux technologies de transmission, un accent particulier sera porté sur deux sujets émergents importants : l'analyse du cycle de vie et la conception éco-responsable couvrant l'ensemble du cycle de vie du produit du point de vue des émissions, de l'énergie et des ressources ; et l'écosystème d'électromobilité avec l'infrastructure de charge comme facteur clé.

De nombreuses initiatives de collaboration dans le domaine de la recherche sur la transmission sont entreprises pour soutenir la reprise de l'industrie. La conférence se veut un forum pour l'initiative conjointe des secteurs de l'automobile et de l'électronique en particulier.

Voir l'événement dans l'agenda de Cl'eo.

Mov'eo - Le blog PME Plus d'informations
sur le Blog Mov'eo PME.
Liens partenaires
© NextMove • Conditions générales d'utilisation